Mission Militaire

La Mission Militaire, service de l’Ambassade est dirigé par un Officier Supérieur des Forces Armées qui prend le titre d’Attaché Militaire, Naval et de l’Air.

Représentant des Forces Armées en Italie et Expert militaire de l’Ambassade, l’Attaché Militaire

  1. traite de toutes les questions ayant trait aux forces armées,
  2. Représente ou accompagne l’Ambassadeur dans les cérémonies à caractère militaire,
  3. Assure la représentation du Haut Commandement militaire en Italie,
  4. Est le Conseiller militaire de l’Ambassade,
  5. Tient informé l’Ambassadeur de toute négociation ou démarche pour la bonne coordination de l’action diplomatique,
  6. Assure la gestion et le suivi de stagiaires militaires en Italie.

A ce titre, il dispose de moyens nécessaires en personnels et matériels.

Il est Chef de poste militaire et a les prérogatives d’un Commandant de zone militaire.

Il jouit, avec son personnel militaire, de tous les privilèges et immunités reconnus aux diplomates.

ORGANISATION MILITAIRE DU SENEGAL.

1- Le Président de la République est garant de l’indépendance nationale et de l’intégrité du territoire.

Il est responsable de la Défense Nationale, il préside le Conseil Suprême de la défense et le Conseil national de la sécurité.

Il est le Chef Suprême des Armées. Il nomme à tous les emplois militaires et dispose de la Force Armée.

Il dispose dans son cabinet.

  • d’un Etat Major particulier dirigé par un Officier général,
  • d’une Inspection Générale des Forces Armées, dirigée par un Officier général.

En outre le Président de la République dispose dans les services présidentiels, d’une maison militaire.

Le Ministre des forces Armées met en œuvre la politique militaire définie par le Président de la République.

Il est chargé de la préparation et de l’instruction des forces et de leur doter de capacités à même de leur permettre l’exécution sans faille de leur missions.

Le Ministère a pour services propres :

  • l’Etat-major général des Armées.
  • Le Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale et Direction de la justice millitaire ainsi que  des Directions rattachèes pour emploi à l’EMGA.

Les Armées disposent d’unités territoriales réparties en Légions, Compagnies et Brigades.

Les Forces Armées sont liées par des Accords de coopération ou entretiennent de bonnes relations avec les forces armées de beaucoup de pays à travers le monde dans les domaines de la formation, de l’entrainement ou d’aide au développement.

Le Sénégal participe à l’effort international de maintien de la paix, dans le cadre des Nations Unies, de l’Union Africaine et de la CEDEAO.

A cet effet et pour bien mener cette coopération militaire, le Ministre déploie dans de nombreux pays desmissions militaires près des représentations diplomatiques sénégalaise dans ces pays.

Défense Nationale

  • La loi 70-23 du 06 juin 1970 définie la défense nationale comme un moyen d’assurer en tout temps, en toutes circonstances et contre toutes les formes d’agressions, la sécurité et l’intégrité du territoire nationale ainsi que la vie des populations et de leurs biens. Elle pourvoit au respect des alliances et traités internationaux.
  • L’Etat-major General des Armées est dirigé par un officier général ou supérieur des Armées choisi parmi les officiers généraux ou supérieurs et est nommé par décret par le Président de la République.

Il prend l’appellation de Chef d’Etat-major Général des Armées. Il est le Commandant des Armées de Terre, de l’Air et de Mer. Le CEMGA est assisté par un officier général ou supérieur ayant le titre de Sous-chef d’Etat-major Général des Armées et nommé par décret.

Pour l’exercice de sa fonction, le CEMGA outre son Cabinet dirigé par un officier supérieur nommé par décret, comprenant un aide-camp, un adjoint et une Division Chancellerie, dispose :

  • D’un Bureau réservé ;
  • De l’Etat-major Général des Armées ;
  • Des Etat-majors d’Armée (Terre, Air et Mer) ;
  • Des Ecoles.

Le Haut-Commandant de la Gendarmerie nationale est choisi parmi les officiers généraux ou supérieurs de la Gendarmerie et nommé par décret par le Président de la République. Il prend l’appellation de Haut-Commandant de la Gendarmerie nationale et Directeur de la Justice Militaire.il est le Commandant des forces et formations de la Gendarmerie nationale.

Pour l’exercice de sa fonction, le HAUTCOMGEND, assisté d’un HAUTCOMGEND en Second, dispose :

  • D’un Cabinet ;
  • De l’Etat-major de la Gendarmerie nationale ;
  • De l’Inspection interne de la Gendarmerie nationale ;
  • Du Commandement de la Gendarmerie Territoriale :
  • Du Commandement de la Gendarmerie Mobile ;
  • Du Commandement des Ecoles de Gendarmerie ;
  • Des Commandements de Légion de Gendarmerie ;
  • Des organismes d’Administration et de Soutien.